Actus 13 Oct - Mode

L’homme féminin, nouveau trend !

Depuis quelques mois on voit de plus en plus d’hommes s’émanciper des codes vestimentaires masculins et laisser libre cours à leur créativité. À l’instar de Kid Cudy ,qui performe en robe à fleurs – en hommage à Kurt Cobain, avril 2021 sur le plateau du “SNL”. Ou encore Harry Style, figure emblématique de la pop culture, qui pose dans le Vogue US de décembre 2020 en jupe Gucci.

C’est quoi exactement le féminin ? 

Dans notre société, le féminin est symbole de douceur, de sensibilité, de tendresse ou encore de beauté… La beauté se retranscrit largement dans les vêtements et les bijoux portés. Une femme belle est une femme apprêtée, ayant un goût particulier lui conférant élégance et finesse. Aujourd’hui une robe ou une jupe apporte cette féminité tant valorisée. 

La féminité c’est donc ce goût des belles choses. Une attirance pour un certain type de vêtements comme les jupes, les robes. Mais aussi pour des matières comme la soie, la dentelle, l’angora. Pour des couleurs vives et pastels comme le rose, l’orange*, le violet, le doré. Des accessoires comme les bijoux, les sacs à main, les talons aiguilles, etc… . 

La clé de la confiance en soi

Les hommes à l’aise avec leur masculinité n’ont plus ce besoin de prouver au monde environnant qu’ils sont des hommes pour être aimés et admirés. Ils sont assez à l’aise avec leur masculinité pour franchir la barrière féminin/masculin sans avoir peur d’être rejetés. 

Ainsi pour ces hommes, porter une robe peut être un geste politique pour décloisonner les vêtements d’un genre. Tel Coco Chanel dans les années 1930, qui posait en pantalon et marinière alors qu’à cette époque c’était une hérésie car le pantalon été considéré comme un habit exclusivement masculin. À cette époque, une femme qui porte le pantalon est considérée comme une travestie. Etonnant n’est-ce pas ? 

Mais, osons le dire, porter des éléments dits « féminins » est surtout un moment ludique ! En enlevant les barrières et les clichés, ils se tournent vers ce qu’ils aiment sans réfléchir au qu’en dira- t’on.  D’ailleurs ça peut-être fait aussi de manière très spontanée comme c’est le cas pour Harry Style qui nous dit :  « J’avoue, je n’ai jamais trop réfléchi à ce que ça signifie ».

Le féminin émancipe le masculin 

Lorsque les hommes font tomber les barrières de la masculinité autour d’eux, ils se laissent plus de place pour être eux-mêmes.  

C’est le cas des vêtements. Il n’y a plus besoin de réfléchir à ce qu’il est bien de mettre ou ne pas mettre. Le choix vestimentaire n’a plus de limite. Il est possible de sortir en costume trois pièces le lundi, porter un crop top pour sa soirée le mardi et enfiler un jogging le mercredi. On laisse exprimer ses goûts et sa sensibilité pour créer une tenue au plus près de nos envies.

Ludovic de Saint-Sernin, gagnant du prix LVMH en 2016, est le créateur du moment. Il souffle un vent de fraîcheur sur les semaines de la mode ces dernières années. Connu pour ses pièces hommes très sexy, comme son slip lacé, il souhaite transposer les grandes pièces de couture femme au dressing masculin pour formuler une nouvelle vision de la mode. Nombre de créateurs travaillent sur des collections mixtes ces dernières années. C’est le cas notamment de Rick Owens, Stella McCartney avec sa capsule Shared ou Alessandro Michele, directeur artistique de Gucci

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle tendance qui apparaît ? Pensez-vous que le féminin permet cette émancipation du masculin ?

Crédit photo : Harry Style shooté par Tyler Mitchell pour Vogue magazine

Pièces disponibles

Voir tout